Ce 8 mars, marchons toutes pour nos droits!

Le 8 mars, à l’occasion de la journée internationale des droits et luttes des femmes, une marche féministe non-mixte aura lieu à Bruxelles. A cette occasion, on choisit la non-mixité que nous subissons au quotidien dans un monde où les décisions sont prises par et pour des hommes et pour réaffirmer notre force et détermination.

Ces trois dernières décennies, les conditions d’existence des femmes se sont détériorées, avec des attaques sur tous les plans.
Les raisons de se battre ne manquent pas, contre les politiques misogynes, homophobes, transphobes et racistes, mais aussi contre toutes les attaques néolibérales en cours. En Belgique, la loi Peeters fragilise encore les temps partiels et les intérims, qui concernent majoritairement des femmes accentuant ainsi les inégalités salariales. Après un accouchement, les femmes n’ont à présent plus droit qu’à 48h de séjour à l’hôpital. En Europe, de nombreuses femmes se voient refuser le droit à l’éducation et à l’emploi parce qu’elles portent le voile. En Russie, une loi dépénalisant les violences conjugales a été votée. Le droit à l’avortement est régulièrement menacé et remis en question, en Belgique et ailleurs. Par exemple, aux Etats-Unis, Trump a signé un décret interdisant le financement d’ONG qui soutiennent l’avortement. Cependant, la lutte récente des femmes polonaises nous rappelle que la situation actuelle n’est pas une fatalité et que nous pouvons et devons gagner nos droits.

Symboliquement, le parcours de la marche de cette année se calquera sur celui de la « Reclaim the Night », marche de nuit non-mixte du samedi 11 février, durement réprimée par la police. Nous parcourrons le chemin qui n’a pu être achevé. Face à la répression, nous refusons d’avoir peur et réaffirmons que la rue est aussi à nous !

Mobilisons-nous, à 16h30 au Mont des Arts ! La manifestation traversera le centre-ville, haut lieu du harcèlement de rue, pour se terminer allée Rosa Luxembourg (Gare du Midi) par une agora.

Par ailleurs, cette année, le mouvement « Ni una menos » s’est élargi et a lancé un appel international à la grève des femmes en date du 8 mars, que nous invitons toutes les femmes à rejoindre. Soyons solidaires avec les femmes du monde entier !

Event facebook: https://www.facebook.com/events/164073824093565/

Au coeur de cette marche, pour celles qui le souhaitent, nous formerons un bloc de mères pour faire entendre nos revendications spécifiques!

– Nous, mères seules, exigeons de sortir de l’ombre, du contrôle social et de la précarité!
– Nous, mères, exigeons d’avoir du temps libre, libre des tâches ménagères et familiales, libre du travail gratuit du care, libre de toute contrainte.
– Nous, mères, exigeons la reconnaissance de la multiplicité des formes des familles: monoparentales, homoparentales, recomposées… Que les discours reflètent les réalités!
– Nous, mères, exigeons le droit à une garde d’enfants suffisante nous permettant de participer pleinement aux actions citoyennes et politiques, qui doit mener à une représentation politique de nos spécificités!
– Nous, mères racisées, exigeons que nos enfants puissent vivre dignement.


Rassemblons-nous avec ou sans nos enfants en fin de manif afin d’accroître notre visibilité et notre pouvoir en tant que groupe de personnes dont les situations sont très diverses mais qui partagent des contraintes et des expériences de précarité ou de pauvreté, de surmenage, d’épuisement, de relégation à domicile.

Event facebook:

https://www.facebook.com/events/1099638710165384/

Au 8 mars!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s